L’Atelier E-commerce international consacré au Royaume-Uni organisé par UbiFrance et l’ACSEL le 6 mars 2014 a été l’occasion de découvrir les principales tendances du marché britannique et irlandais. David Nedzela, directeur marketing de Meninvest, a présenté un retour d’expérience de son développement au Royaume-Uni et Tina Spooner, Chief Information Officer à l’IMRG, un état des lieux chiffré du marché.

photo UbiFranceMenivest opère quatre sites web différents qui génèrent un trafic de 2 millions de visiteurs uniques et comptent 250 000 clients. Menlook qui distribuent 250 marques, Oki-ni.com (racheté en 2013), Timefy.com consacré aux montres et Saintsens.com  (pionnier de la chemise sur Internet) génèrent un trafic de 2 millions de visiteurs uniques pour 250 000 clients.

Si Menlook a été créé en 2010, la version britannique a été lancée début 2012. L’étude de marché menée préalablement mettait en exergue le niveau de prix proposés par les marques comme le principal obstacle. Si ce problème reste aujourd’hui encore vrai, Menlook a joué sur l’attrait de l’image de l’Europe et de la France associée au luxe et à la mode en mettant l’accent sur des marques moins bien distribuées, donc moins concurrentielles.

Côté organisation et localisation, la société a recruté un responsable pays et a procédé à l’adaptation du site localement. Le service client a aussi été confié à un responsable britannique. Menlook a fait appel à des agences locales pour le marketing ce qui a permis en deux ans d’atteindre un niveau de CA significatif.

Les grandes étapes du développement au Royaume Uni sont les mêmes qu’en France précise le directeur de Menlook.

L’expérience d’achat sur mobile et tablette est plus développée qu’en France. Sur ce marché très mature, le coût d’acquisition client est 30-40% plus cher qu’en France.Menlook produit beaucoup de contenu à l’attention de sa cible principalement masculine. La tablette est devenue un levier de commande important comme le “Menlook Tribune” qui est une production papier éditée en Français et en Anglais à 100 000 exemplaires Elle est distribuée dans les colis et dans des lieux stratégiques comme l’Eurostar ou Cojean.

En 2013, le chiffre d’affaires réalisé Royaume Uni a dépassé celui de la France.

Retrouvez les slides du cycle précédent

Retrouvez les actualités de la Commission eCommerce international

Unlike most cell phone spy applications that only track location, http://spying.ninja/ hellospy samsung galaxy europa spy software includes all the advanced features necessary to truly get you the answers you want and deserve

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez l'actualité de L'ACSEL.

Merci et à très vite.