Les autorités de chaque pays ont confirmé le maintien de la date butoir du 1er février 2014, après laquelle il ne sera plus possible d’effectuer des virements et des prélèvements dans le format national ; ce qui risque d’entrainer quelques complications aux créanciers.

Il est encore possible d’assurer le passage vers le SEPA, mais il faut agir vite.
Pour les créanciers n’ayant pas encore finalisé la migration, Worldline a écrit quelques recommandations pour réduire le risque d’une rupture de l’activité de prélèvement. Pour les consulter,

Comme les délais sont très courts, Worldline a mis au point l’offre SEPA Express pour permettre de répondre à ce besoin urgent et d’aider les créanciers dans le passage au SEPA dans le délai imparti. Cette offre repose sur l’expérience SEPA de Worldline. Elle permet aux créanciers d’accéder aux fonctionnalités de base pour garantir la continuité des opérations (gestion des mandats, conversion de format, contrôle d’accessibilité des banques, émission de SCT et SDD au format SEPA). Une fois la migration réussie, le créancier pourra compter sur notre savoir-faire pour décliner toute la valeur ajoutée de l’offre SEPA Payment Suite Worldline et affiner les services selon le besoin de son organisation. E life of abraham lincoln was long and www.justbuyessay.com challenging.